Prendre soin de notre espace

Fin des travaux de restauration du réseau hydraulique et démarrage des travaux de gestion de la fréquentation du site

Fin des travaux de restauration du réseau hydraulique du site

Le site Natura 2000 des Orpellières, en majorité propriété du Conservatoire du littoral, est une zone humide littorale accueillant des habitats naturels remarquables.
Au fil du temps, des aménagements ont été réalisés par l’homme :

avant la deuxième Guerre mondiale, des canaux ont été crées pour permettre la culture de la vigne, puis abandonnés dans les années 60.
D’autres ont également été réalisés pour accueillir et maîtriser la fréquentation du public, ce site littoral étant également prisé des touristes et des Biterrois. La route actuelle, surélevée et accompagnée, de merlons de terre pour empêcher le stationnement des véhicules, fait barrière hydraulique.
Des roubines ont été comblées avec le passage de piétons et de véhicules. Ces aménagements sont autant d’obstacles à la libre circulation des eaux et donc à la dynamique des milieux (salinisation notamment)

Afin de répondre à cette problématique, l’Agglomération Béziers Méditerranée a élaboré un plan de gestion hydraulique indiquant les aménagements à mettre en place au regard des objectifs de conservation cités dans le document d’objectifs du site. Ils visent à restaurer et pérenniser le bon fonctionnement hydraulique de la zone humide des Orpellières, permettre le ressuyage des eaux marines vers l’Orb et de favoriser l’épanchement des crues fluviales sur la plaine.

Le 4 septembre dernier les opérations ont débuté grâce au soutien de plusieurs co-financeurs : l’Agence de l’eau, la Région, le Département et le Conservatoire du littoral. L’Agglo a également établi une convention avec le Syndicat mixte des Vallées de l’Orb et du Libron pour l’aider dans la mise en œuvre et le suivi des travaux. Le président de l’Agglo et maire de Sérignan, Frédéric Lacas s’est rendu sur place avec le président du SMVOL, Jean-Noël Badenas, à l’occasion du lancement de l’opération.

Ces travaux ont pour objectif général de restaurer le réseau hydraulique afin de rétablir la dynamique de cette zone humide littoral par un meilleur équilibre entre eau douce et eau salée. Sur le terrain ce travail a consisté à retrouver les continuités hydrauliques et permettre la libre circulation des eaux par :

  • le débroussaillement mécanique de la végétation sur berge en prenant soin de conserver les ligneux afin de permettre un meilleur écoulement des eaux ;
  • des actions de reprofilage afin de retrouver une section d’écoulement suffisante sur certains anciens fossés ;
  • le rétablissement des connexions entre les réseaux de fossés ;
  • l’arasement des merlons de terre qui longent la route afin qu’ils ne consituent plus un obstacle à la circulation des eaux.

Enfin, depuis le 20 novembre, la deuxième phase de ces travaux a débuté. Elle verra la création de passages submersibles sur deux points de la route allant à la pointe des Orpellières qui connecteront l’ensemble du réseau de fossés restaurés.

Coût estimatif du projet : 108 000€ TTC

Plan de financement

  • Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse : 40%
  • Conseil régional Occitanie Pyrénées Méditerranée : 15%
  • Conseil départemental de l’Hérault : 15%
  • Conservatoire du littoral : 10%
  • Communauté d’agglomération Béziers Méditerranée : 20%

Démarrage des travaux de gestion de la fréquentation du site

Un des enjeux sur les Orpellières est la gestion de sa fréquentation, particulièrement en saison estivale.

L’Agglo a travaillé à un plan de gestion listant des actions se traduisant en aménagements à mettre en place afin de limiter l’impact de cette fréquentation sur le milieu naturel.
Elles répondent aux objectifs de conservation cités dans le document d’objectifs du site Natura 2000.
L’Entente interdépartementale de démoustication est maître d’œuvre sur ces travaux qui sont réalisés par l’Office nationale des forêts et ont débuté le 13 novembre dernier.

Parmi les actions prévues, voici quelques exemples :

  • Nettoyage d’anciens ouvrages (géotextiles, poteaux bétons, anciennes ganivelles…)
  • Renaturation de sentiers parasites par décomptage du sol et pose ponctuelle de bois flottés
  • Aménagement de sentiers identifiés et mise en défens des espaces sensibles par la construction de passerelles, de la pose de ganivelles…
  • Gestion des déchets dûs à la fréquentation grâce à l’installation de nouvelles poubelles près des entrées des sentiers
  • Informer, signaler et guider les usagers grâce à l’installation de nouvelles signalétiques et panneaux d’informations

Cout total du projet : 123 000 € TTC

Plan de financement

  • Conseil régional Occitanie Pyrénées méditerranée : 14%
  • Conseil départemental de l’Hérault : 14%
  • Conservatoire du littoral : 10%
  • Fonds européen de développement régional (Feder)

Ils en parlent

Les Actus
Lire les articles

vendredi 14 juin
Piscines

Fête du sport avec l'Agglo !

Le temps d'une journée, venez fêter l’activité sportive au centre…Lire la suite

animationsfetedusportleolagrange
mercredi 12 juin
Piscines

La piscine Muriel-Hermine, 10 ans déjà

Des kilomètres et des kilomètres de nage ont été réalisés, par les…Lire la suite

animationsanniversairefetemurielhermine
jeudi 06 juin
Aménagement du territoire

"C'est une fierté d'être la mémoire d'un tel projet"

A tout juste 32 ans, Pauline Guimbaud est depuis un an à la tête du titanesque…Lire la suite

aqui35piscinedusud
vendredi 03 mai
Aqui

Piscine du Sud : ça pousse !

Le président de l'Agglo s'est rendu ce jeudi 2 mai à une visite du chantier de…Lire la suite

aqui35natationpiscinedusudtravaux
vendredi 19 avril
Piscines

Fermeture des piscines de l'Agglo

Le Centre Aquatique Léo-Lagrange sera fermé ce dimanche 21 avril en raison…Lire la suite

fermetureloisirsnatation

En direct
Balayez le flux d'actualités