Aménagement des ports Béziers Méditerranée l’Agglo crée une nouvelle destination maritime d’excellence

Aménagement des ports Béziers Méditerranée l’Agglo crée une nouvelle destination maritime d’excellence

ports valras
p align= »left »>L’Agglo présentait ce mardi 5 avril son schéma d’aménagement du secteur sud et plus particulièrement le développement des Ports Béziers Méditerranée « qui constitue un projet phare de l’Agglomération », rappelait en introduction le Président de Béziers Méditerranée, Frédéric Lacas. « 26,5 millions d’euros seront investis, financés par le secteur privé, donc sans impact pour les contribuables. Ce projet exemplaire vise à faire de notre territoire une destination éco-touristique et maritime d’excellence ».

Favoriser les échanges entre le port de Valras-Plage, ville front de mer, et le port de Sérignan situé dans un environnement naturel via des « promenades vertes », tel est le premier enjeu du projet d’aménagement des ports Béziers Méditerranée. Mais il vise également la gestion de l’Orb par l’Agglo, afin de valoriser ce véritable trait d’union entre Béziers et le littoral.

« Avec l’aménagement des rives de l’Orb, avec la fusion des ports de Sérignan et Valras-Plage, avec la création de voies douces reliant la ville-centre, les Neuf Écluses de Fonseranes, Sauvian, Sérignan et les ports, l’Agglo porte un projet ambitieux : Béziers les pieds dans l’eau », souligne Frédéric Lacas. Nos ambitions sont fortes, à la mesure des enjeux pour l’économie touristique du territoire ».

Ce projet est également exemplaire en matière de respect de l’environnement. Il intègre par exemple la valorisation du site des Orpellières, site Natura 2000, ou encore la préservation de la biodiversité.

« Doublement de la capacité d’accueil avec au total 1 600 anneaux mis à disposition, développement et modernisation des équipements portuaires afin de répondre aux besoins actuels et cibler de nouvelles clientèles, création de nouveaux services et équipements touristiques… Cette modernisation sera l’aboutissement d’une structure portuaire qui faisait défaut sur le territoire »

, développe Guy Combes, vice-président délégué au tourisme et aux équipements structurants à vocation touristique. « Dans le cadre de la nouvelle grande région, ce projet attirera également une clientèle touristique et de plaisance beaucoup plus large », ajoute-t-il.

« Cette dynamique territoriale permettra la création de dizaines d’emplois », analyse Michel Suere, vice-président délégué à l’aménagement de l’espace. Avoir un port exemplaire et reconnu, voilà un élément essentiel en faveur de l’attractivité de notre territoire ! »

Pour Christian Pouget, Sous-préfet de Béziers, « les service de l’État vont accompagner ce projet porté par les élus car il est intéressant pour l’attractivité du territoire sur les aspects touristiques, économiques et écologiques. Les activités nautiques environnantes généreront de l’emploi pour les jeunes dans la mesure où il existe des formations correspondantes sur le territoire. Avec le projet de rénovation des Neuf Écluses de Fonseranes, l’unité est intéressante sur la continuité de l’eau douce à l’eau salée ».

LES PORTS BEZIERS MEDITERRANEE

Sur son territoire, l’Agglo bénéficie de trois ports maritimes. Le port de Serignan, et ses 320 anneaux (+ 80 dans l’Orb) est situé en pleine nature et labellisé « port exemplaire 2011 » pour son projet d’extension par le ministère de l’Écologie. Le Port Jean Gau à Valras-Plage rassemble 45 anneaux en gestion associative. Le Port de Valras‐plage, implanté en coeur de ville, dispose de 240 anneaux (+ 120 dans l’Orb).

Depuis le 1er janvier 2016, la gestion des ports a été transférée à l’Agglo. Dans les semaines à venir, elle lancera la procédure visant à confier leur exploitation à un opérateur spécialisé. La délégation de service public sera ensuite opérationnelle le 1er janvier 2017.

ZOOM SUR LA MODERNISATION DES PORTS

Le projet d’aménagement des ports Béziers Méditerranée prévoit la modernisation des ports existants. À Valras, la capitainerie et ses abords seront requalifiés et modernisés, les quais bénéficieront de travaux d’entretien et l’organisation du stationnement sera repensée.

À Sérignan, la modernisation comprendra notamment la création d’espaces ludiques et de détente à l’entrée ; la mise en place d’aires de stationnement arborées ; la réalisation d’une nouvelle capitainerie avec une multitude de services (location de bateaux, vélos, activités de loisirs…) ; la création d’une zone de carénage et d’un atelier mécanique.

Les deux ports étant actuellement complets, 800 anneaux supplémentaires verront le jour, notamment grâce à la création d’un port à sec. Ce qui portera la capacité totale à 1 600 places.

Pour capter davantage de touristes, des voies douces et partagées irrigueront le territoire, du centre-ville de Valras-Plage au bourg de Sérignan en passant par l’Orb et les Orpellières.

Enfin, ce projet sera exemplaire en matière de respect de l’environnement, avec par exemple ses plantations de végétation méditerranéenne, la collecte et le traitement des eaux pluviales et usées, la mise en place de récifs artificiels pour favoriser le développement de la faune marine…

Transports et Mobilitéaggloamenagementdepartementportsprojetsoutien