Découvrez la vie commerçante de 1890 à 1990 de Villeneuve-lès-Béziers

Découvrez la vie commerçante de 1890 à 1990 de Villeneuve-lès-Béziers

cahiers du villeneuvois agglo beziers
Le troisième volume de la collection « Les Cahiers Villeneuvois » vient de paraître.

Dans cet ouvrage intitulé Commerçants, artisans et autres acteurs de la vie économique à Villeneuve-lès-Béziers 1890-1990, les auteurs, qui ont des attaches familiales dans la commune, racontent l’histoire des établissements des artisans et des commerçants qui ont animé le cœur de ce village de la plaine biterroise pendant un siècle.

La première partie regroupe une série de notices consacrées aux commerces et échoppes en activité, et dont la localisation est certaine, dans la période ancienne qui va de 1890 à 1950.
Une véritable enquête policière dans les archives départementales (registres de recensement, actes notariés et d’état civil, presse ancienne) a permis à Yves Manniez et à Georges Nègre de reconstituer l’histoire des établissements et de leurs propriétaires successifs et de retrouver aussi l’origine de la plupart de ces derniers.
Ces notices sont illustrées de photos, d’extraits de cartes postales ou de documents souvent inédits conservés par les auteurs ou recueillis auprès des descendants des personnages évoqués.

Dans la deuxième partie, Jacqueline Pépujol-Repkow a recensé les acteurs de la vie économique de la période 1950-1990, qu’elle a bien connus, et en a dressé les portraits.
Là encore, les notices sont accompagnées de photos prêtées par des particuliers ou prises par Yves Manniez dans le dernier quart du XXe s.

Dans une ultime partie, Georges Nègre, à partir de ses souvenirs personnels, nous fait revivre l’ambiance du village tel qu’il l’a connu dans la période 1950-1960.

L’ouvrage qui compte 130 pages au format 21 x 29,7 cm est illustré de 117 figures. Son prix de vente est de 14 €. Il peut être commandé en téléphonant au 06 40 69 01 73.
Talents locauxcahiersvilleneuvoiscommercetemoignage
massa odio diam eleifend fringilla mattis ut quis luctus