Des projets à la pelle pour la Devèze

Des projets à la pelle pour la Devèze

Le Nouveau programme de renouvellement urbain présenté à l’Anru le 18 octobre dernier prévoit de donner un nouveau visage au quartier prioritaire de la Devèze. L’ambition de l’Agglo : améliorer la qualité et le cadre de vie des habitants.

Réalisation d’aménagements urbains et d’équipements publics de qualité

Afin de renforcer la mixité fonctionnelle du quartier et permettre une mutabilité du foncier, actuellement propriété de Béziers Méditerranée Habitat, plusieurs projets structurants pour le quartier sont proposés. Les porteurs de projet, Agglo et Ville, souhaitent tirer les enseignements du précédent programme en permettant l’occupation rapide des 5 hectares libérés et éviter toute friche foncière durable.

1. L’école « Les Oliviers »

La nouvelle école sera implantée à l’horizon 2021en bout de la promenade Nelson-Mandela à proximité du centre commercial Marcel-Pagnol (sur le foncier des résidences squares Finale, Lognos et Carrère). Objectif : créer un véritable pôle éducatif avec le collège Krafft, la crèche de la Farandole et le centre social « Le Mas des rencontres ». Le réaménagement paysager de la place centrale envisagé améliorera la visibilité du site et le confort de ses usagers.

Afin de renforcer les services et activités professionnelles dans le quartier de la Devèze, il est prévu, en complément de la nouvelle école (avec restaurant scolaire, 5 classes maternelles, 7 classes élémentaires et 3 classes tampons), d’implanter sur le même site quatre circonscriptions académiques et la médecine scolaire. L’actuelle école des Oliviers sera ensuite déconstruite.

Dans le cadre de la création de ce pôle éducatif, un aménagement conséquent de l’espace public sera réalisé entre le rond-point du collège, les rues de l’Église et Franco afin :
  • de faciliter le stationnement ponctuel des parents d’élèves et les déposes minutes ;
  • de sécuriser les cheminements piétons pour les différents accès (collège, écoles maternelle et primaire, circonscriptions académiques, médecine scolaire…) ;
  • de favoriser l’accessibilité et la visibilité du centre commercial Marcel-Pagnol ;
  • d’apaiser la circulation automobile et de tranquilliser le stationnement ;
  • d’accompagner les marchés de plein air non alimentaire du mardi, jeudi et samedi dans les rues Franco et Balmat.
Le projet consistera à requalifier les espaces publics dont le mail Nelson Mandela (avec réfection de la passerelle de la Gayonne), en organisant les coutures urbaines et les liaisons douces du quartier et en créant des espaces de rencontre. Une « maison du projet » sera également créée pour informer les habitants de l’évolution des travaux et les faire participer tout au long du programme.

2. Une école de spectacle et de développement des activités gymniques

Le site emblématique de l’ancien chai de St Jean d’Aureilhan dans le quartier de la Devèze permettra d’accueillir les activités de l’Association sportive biterroise de gymnastique (ASB Gym). Pour cela, il sera nécessaire de réhabiliter entièrement un corps de bâtiment avec comme programme de l’opération :
  • une salle de gymnastique modulable en salle de spectacles avec une acoustique, un éclairage et des sols adaptés sur environ 320 m² avec une scène d’environ 60 m² ;
  • des vestiaires et sanitaires ;
  • des loges et un bureau ;
  • un accès et parking d’accueil.

3. Le Pôle des arts de la scène et du spectacle (Pass)

En matière d’équipements publics dédiés aux habitants, l’Agglomération envisage d’implanter son futur Pôle des arts de la scène et du Spectacle au cœur du quartier. Connecté au Conservatoire Béziers Méditerranée situé au Parc de la Gayonne, cette structure représentera un levier d’attractivité et de mixité sociale des usagers fort.

Ce pôle remplira la double fonction d’un équipement de service public de proximité et d’un centre régional d’attractivité valorisant pour le quartier, grâce à un projet pédagogique innovant, alliant actions de sensibilisation, enseignement initial, formation continue et accueil d’artistes en résidence.

Il intégrera une salle de spectacle d’une jauge minimale de 300 places favorisant l’accès à la culture des publics et la valorisation des talents locaux.

4. Mais aussi plus d’emplois et d’attractivité sur le quartier

Enfin, le NPNRU sur la Devèze comprend des perspectives d’accueil d’autres services publics au cœur du quartier avec la volonté de changer le regard extérieur porté sur celui-ci. Il s’agira en particulier de renforcer significativement la part d’usagers actifs dans le secteur (équipement de santé de l’hôpital, cuisine centrale, Inspection académique, etc.).

Des réhabilitations pour les tours 1 et 3 de la Gayonne et la résidence Le Mail

Avec un taux de rotation faible, gage d’une occupation agréable pour leurs locataires, les tours 1 et 3 de la Gayonne offrent une vue sur le littoral et ont été résidentialisées. Il est prévu de réhabiliter 88 logements à l’horizon 2021-2022 : peinture dans les parties communes, remplacements des sols des paliers d’étages, des meubles sous évier, des sanitaires, des menuiseries extérieures, isolation thermique des façades, des toitures terrasses, mise en conformité électrique, installation de paraboles collectives, etc.

Il en sera de même pour la résidence Le Mail où 79 logements sociaux seront requalifiés selon un calendrier identique afin d’améliorer son image.

L’ensemble de ces prestations améliorera significativement le confort quotidien des habitants.

Calendrier :

2019 : Réaménagement paysager du centre commercial Marcel-Pagnol
2020-2021: Construction d’une école de spectacle et d’activités gymniques (ASB Gym)
2020-2021 : Construction d’une nouvelle école « Les Oliviers »
2020-2021 : Réalisation d’un aménagement urbain structurant le nouveau pôle éducatif
2021 : Déconstruction de l’ancienne école Les Oliviers
2021-2022 : Construction d’un Pôle des arts, de la scène et du spectacle (Pass)
2020-2022 : Vente du foncier libéré à des opérateurs publics pour créer de l’activité
Aménagement du territoireattractivitélogementsocialnpnru