L’Agglo et la Mildeca s’engagent pour la prévention des conduites à risque

L’Agglo et la Mildeca s’engagent pour la prévention des conduites à risque

« Info sans intox ». C’est le nom du projet qui sera mis en œuvre par l’Agglo et la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca). Leurs présidents respectifs, Frédéric Lacas et Nicolas Prisse, viennent de signer une convention de partenariat.

Ils étaient nombreux ce vendredi 25 janvier au siège de l’Agglo : les représentants de la Mildeca ; le sous-préfet, Christian Pouget ; le commissaire de la Police Nationale de Béziers, Benoit Desmartin ; des élus communautaires et plusieurs acteurs concernés par la prévention des conduites addictives. Tous se sont retrouvés pour graver dans le marbre la convention de partenariat du projet « Info sans intox ». Un projet d’une « grande importance » pour les deux signataires, Frédéric Lacas, président de l’Agglo et Nicolas Prisse, président de la Mildeca.

A travers cette convention pluriannuelle, la Mildeca et la Communauté d’agglomération Béziers Méditerranée formalisent les objectifs de ce projet local qui cible prioritairement les jeunes du territoire.

L’Agglo bénéficiera à ce titre d’une subvention de 225 000 euros
pour mener à bien un ensemble d’actions visant à réduire les consommations de produits psychoactifs et conduire des opérations de sensibilisation et de prévention, notamment envers les publics concernés.

Un projet "d'une grande importance" pour Frédéric Lacas et Nicolas Prisse;

Un projet « d’une grande importance » pour Frédéric Lacas et Nicolas Prisse (à sa droite).

L’enjeu est de favoriser une prise de conscience collective des risques liés aux consommations de tabac, d’alcool et de cannabis, notamment en confrontant les données nationales aux réalités locales décrites par l’ensemble des professionnels concernés sur le territoire (notamment Consultations jeunes consommateurs / Points accueil et écoute jeune – PAEJ).

Il s’agira aussi de rappeler la réglementation applicable, notamment en matière d’encadrement de la vente de tabac et d’alcool. En effet, les niveaux de consommation des jeunes de la région Occitanie sont supérieurs à la moyenne nationale* pour les jeunes de 17 ans :
  • 9% d’entre eux déclarent consommer de l’alcool régulièrement (au moins 10 fois dans le mois) ;
  • 26,5% sont des fumeurs quotidiens ;
  • 8,6% consomment du cannabis régulièrement (au moins 10 fois dans le mois).
Les objectifs visés par les actions qui seront mises en œuvre s’inscrivent dans les orientations du Plan national de mobilisation contre les conduites addictives 2018-2022 et incluent :
  • la transformation des représentations associées aux produits psychoactifs (alcool, tabac et cannabis) et à leur consommation, notamment par les jeunes ;
  • la réduction des consommations de produits psychoactifs et la prévention des risques qui sont associés.
Agglo, Mildeca, élus et de nombreux acteurs concernés par la prévention des conduites addictives seront investis dans le projet "Info sans intox".

Agglo, Mildeca, élus et de nombreux acteurs concernés par la prévention des conduites addictives seront investis dans le projet « Info sans intox ».

« Info sans intox », qu’es aquò ?

Associant l’ensemble des acteurs territoriaux impliqués dans cette politique publique (élus et décideurs locaux, agents communaux, partenaires et professionnels du territoire), la Communauté d’agglomération Béziers Méditerranée souhaite contribuer au développement d’une culture commune de prévention des conduites addictives. En ce sens, co-construire des outils pédagogiques de sensibilisation et des supports de communication adaptés au territoire et à ses publics.

L’organisation de débats-citoyens et de conférences animés par des experts de l’addictologie concourra à une meilleure information des citoyens. La sensibilisation des débitants de boissons et de tabac contribuera également à renforcer le message de prévention auprès des jeunes et des adultes. L’enjeu de ce volet du projet est de fournir aux citoyens de l’Agglo une information juste, fondée sur les dernières données scientifiques et internationales, et ainsi leur permettre non seulement de faire des choix individuels éclairés mais aussi de participer en tant que citoyen au projet de société que représente la lutte contre les conduites addictives.

Enfin, le projet prévoit également la détermination de lieux « sans » sur le territoire intercommunal (17 communes), c’est-à-dire la valorisation d’expériences de temps ou d’espaces de sociabilité sans alcool et sans tabac, associées à une restriction des incitations à consommer (publicité), en y associant un vécu positif. Alain Biola, maire de Bassan s’est d’ores et déjà engagé à mettre en place un « lieu sans » pour la fête locale de son village.

Dans ce contexte, le soutien apporté aux acteurs de de la vie festive locale sera renforcé, notamment, lors des Ferias et fêtes votives qui rythment l’été. A ce titre, le dispositif Fèsta Ben, déjà existant, porté par l’association Episode propose un cadre d’engagement adapté pour favoriser l’adoption de mesures renforçant la tranquillité et la santé publiques tout en préservant la tradition festive des communes du Biterrois.

À propos de la Mildeca

  • Placée sous l’autorité du Premier ministre, la Mildeca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) anime et coordonne l’action du gouvernement en matière de lutte contre les drogues et les conduites addictives et élabore à ce titre la stratégie gouvernementale en la matière dans les domaines suivants : recherche et observation ; prévention ; santé et insertion ; application de la loi ; lutte contre les trafics ; coopération internationale.
  • La Mildeca accompagne les partenaires publics, institutionnels et associatifs de la politique publique dans la mise en oeuvre des orientations, en leur apportant un soutien méthodologique ou financier.

*(Source : enquête Escapad 2017, OFDT)

Le projet dans le détail est à retrouver ici.
Cohésion socialeSociétéaddictionmildecaprevention