L’Agglo poursuit sa dynamique de croissance verte

L’Agglo poursuit sa dynamique de croissance verte

cee

Frédéric Lacas, Président de la Communauté d’agglomération Béziers Méditerranée, et Gérard Abella, Vice-président délégué aux énergies et au patrimoine bâti, ont signé ce vendredi 13 mai 2016 une convention de valorisation des Certificats d’économies d’énergie (CEE) avec la société Objectif 54, représentée par son président Gilles Leyssenot. Pour Frédéric Lacas

« la réalisation d’économies d’énergies constitue autant une ambition qu’une nécessité. Je me félicite de la conclusion de cette convention avec la société Objectif 54, entreprise locale dont le siège est à Béziers. Ce partenariat va permettre à l’Agglomération de récupérer des primes sur les travaux d’économies d’énergie réalisés. Il optimisera également le traitement des dossiers susceptibles de générer des Certificats d’économies d’énergie »
« Ce projet d’obtention de CEE participe à la mise en oeuvre d’une dynamique de croissance verte »

précise Gérard Abella

.
« Diminution des émissions de gaz à effet de serre, maîtrise des consommations d’énergies et valorisation financière des travaux d’économies d’énergie, autant d’objectifs qui ne peuvent être que bénéfiques pour notre territoire ».

Inscrits dans la loi relative à transition énergétique adoptée en Juillet 2005, les CEE obligent les fournisseurs d’énergie (les « obligés ») à réaliser des économies d’énergie en entreprenant différentes actions auprès des consommateurs. Les économies d’énergies générées par les différents travaux éligibles sont comptabilisées (Kwh cumac) et inscrites sur un registre électronique national. Attribués aux particuliers, entreprises et collectivités qui réalisent ces travaux, les CEE obtenus sont rachetés par les « obligés » sous forme de services ou de primes.

Plusieurs actions de l’Agglo sont concernées par ce dispositif au titre des travaux éligibles : formations à l’éco-conduite des agents de l’Agglomération, travaux d’isolation et d’optimisation des éclairages et réseaux de chauffage des bâtiments, collecte des ordures ménagères … La convention mise en place avec la société Objectif 54 optimise au mieux l’élaboration et le traitement des dossiers susceptibles de générer des CEE.

Travail avec des référents par services afin d’assurer une bonne coordination, expertise en amont, optimisation des travaux éligibles, site internet dédié permettant de faire des simulations, rapidité de traitement, veille réglementaire … Autant d’arguments en faveur de ce nouveau partenariat, qui générera des économies en matière de fonctionnement ainsi que de nouvelles recettes pour l’Agglo.

La société Objectif 54 ne recevra aucune rémunération de l’Agglo mais elle percevra une rétribution directe par les « obligés » (fournisseurs d’énergie).

Développement durableaggloconventioncroissanceverteecologieeconomiedenergie