Lancement officiel du Gourmet bag sur le territoire

Lancement officiel du Gourmet bag sur le territoire

Frédéric Lacas, Président de l’Agglo a lancé le Gourmet bag, en présence de Jean-Claude Renau, Vice-président délégué à la gestion des déchets et de plusieurs restaurateurs qui ont mis en place ce dispositif dans leur établissement.

Le Gourmet bag est une solution originale pour ne plus gaspiller la nourriture. L’idée est simple : si vous n’arrivez pas à terminer votre repas, le restaurateur vous propose de l’emporter dans une boîte recyclable, munie d’une anse pour faciliter son transport. Gratuit, plus esthétique, plus moderne et plus pratique qu’un doggy-bag en plastique. Il est apte au contact alimentaire direct et peut être réchauffé au micro-ondes et au four.

« J’encourage les restaurateurs à rejoindre cette aventure. C’est une belle démarche qui s’inscrit dans un rapport gagnant-gagnant : demander son Gourmet bag devient simple comme bonjour. Du côté des restaurateurs, ce sera moins de déchets au quotidien et un service supplémentaire pour les clients, avec moins de gaspillage et une modification de nos comportements. L’opération est vertueuse et elle constitue un acte supplémentaire en faveur du respect de notre environnement. »
Frédéric Lacas Président de l’Agglomération Béziers Méditerranée.

Une dizaine de restaurateurs proposent déjà le Gourmet bag. Lors de l’inauguration une vidéo mettant en scène le Gourmet bag a été diffusée, vous pouvez la retrouver ci-dessous :

QUELS AVANTAGES POUR LES RESTAURATEURS ?

  • Répondre à une réelle demande des clients,
  • Donner la possibilité aux clients de se laisser tenter par un plat supplémentaire,
  • Valoriser l’image de leur restaurant,
  • S’intégrer dans une démarche déjà pratiquée dans d’autres pays,
  • Réduire ses déchets et lutter contre le gaspillage alimentaire,
  • Gagner en visibilité grâce à une signalétique nationale et locale rapidement identifiable par leurs clients.

« Comme à nos habitudes, en tant que restaureur, nous sommes concernés par ce qui touche au gaspillage alimentaire. Au-delà du recylage, il faut aller vers de la pédagogie auprès des futurs professionnels et des consommateurs. Il ne suffit pas de récupérer une fin de repas, il faut apprendre à bien conserver et travailler les produits en cuisine »,

ajoute Patrick Olry, gérant et chef au restaurant « l’Ambassade » à Béziers.

Développement durableaggloecologiegourmetbaglancement