Les chantiers d’insertion : du gagnant-gagnant !

Les chantiers d’insertion : du gagnant-gagnant !

Un appartement vient d’être entièrement rénové à Montblanc grâce à un chantier d’insertion mis en place par le Plie Béziers Méditerranée et l’association Passerelles Chantiers.

Avant, au premier étage de l’école communale de Montblanc, se trouvaient les anciens appartements de fonction du directeur de l’établissement. Inoccupés depuis plusieurs années, ils étaient vétustes et énergivores. Mais depuis avril dernier, 14 salariés embauchés par le Plie (Plan local pour l’insertion et l’emploi) de l’Agglo ont procédé à sa rénovation complète. Du sol au plafond, de l’électricité à la plomberie en passant par les menuiseries. Aujourd’hui, les deux appartements ont été réunis en un seul qui offre une surface habitable de 98 m2 baignée de lumière avec une jolie vue sur les massifs montagneux environnants. Il a été inauguré mi-décembre.

Aux côtés du maire de Montblanc, Claude Allingri, deux vice-présidents de l'Agglo, Dominique Bigari et Michel Loup, ainsi que Marie-Claude Jannuzzi, directrice du Plie et l'ensemble des partenaires du chantier d'insertion.

Aux côtés du maire de Montblanc, Claude Allingri, deux vice-présidents de l’Agglo, Dominique Bigari et Michel Loup ainsi que Marie-Claude Jannuzzi, directrice du Plie et l’ensemble des partenaires du chantier d’insertion.

L’insertion par l’emploi, et vice-versa

Ces 14 salariés chapeautés par l’association Passerelles étaient éloignés de l’emploi, au chômage depuis plusieurs mois, voire années, ou encore bénéficiaires de minima sociaux. Ils ont entre une vingtaine et une cinquantaine d’années et ont décidé de remettre le pied à l’étrier grâce à ce chantier d’insertion de l’Agglo. Ils ont également retrouvé le sentiment d’être utiles à la société et le goût de la vie et du travail…

Quatre salariés s’occupent encore des derniers détails, six sont sortis du chantier pour un retour vers l’emploi :
  • cinq ont intégré des missions en clause d’insertion à la piscine de Sauvian, pour l’OPH ou la démolition de l’hôpital ;
  • un salarié est devenu chauffeur-livreur en entreprise d’insertion ;
  • un salarié est entré en formation d’électricien du bâtiment à l’Afpa.
Didier, Aurélien, Alexandre et Mike vont pouvoir rebondir après 9 mois dans ce chantier d'insertion.

Didier, Aurélien, Alexandre et Mike vont pouvoir rebondir après 9 mois dans ce chantier d’insertion.

Le Plie Béziers Méditerranée : un outil au service du territoire

Le chantier d’insertion, tremplin vers « l’entreprise classique » permet aux salariés de :
  • renforcer des compétences et qualités professionnelles dans les métiers du bâtiment ;
  • bénéficier d’un accompagnement renforcé à la recherche d’emploi ;
  • se réadapter au monde du travail : horaires, travail en équipe, respect d’une hiérarchie ;
  • tisser de nouveaux liens sociaux.
Quant à la commune qui accueille un chantier d’insertion, elle permet de :
  • contribuer à l’effort d’insertion professionnelle en mettant en place des actions en faveur des personnes éloignées de l’emploi ;
  • rénover, aménager et valoriser le patrimoine communal fréquenté par les habitants.

Zoom sur le chantier d’insertion

  • Un contrat de travail (CDD d’insertion) incluant la réalisation de travaux, une formation de terrain, une formation théorique et un accompagnement socioprofessionnel d’une durée hebdomadaire de 26h ;
  • Des interventions sur des lieux mis à disposition par les communes de l’Agglo (et de Magalas) ;
  • De nombreux chantiers réalisés à Bassan, Corneilhan, Espondeilhan, Sauvian, Lieuran, Béziers, etc; .
  • Des financements du Fonds social européen, l’État, l’Agglo Béziers Méditerranée (via la subvention du Plie), la ou les communes participante-s.
  • Vendredi 21 décembre, deux autres chantiers d’insertion seront présentés à Sauvian et Lignan-sur-Orb.
Cohésion socialechantieremploiinsertionPLIE