L’état de catastrophe naturelle reconnu

L’état de catastrophe naturelle reconnu

Les sinsitrés vont pouvoir se lancer dans les démarches. (Photo tendance)

Suite aux intempéries des 22 et 23 octobre derniers, l’état de catastrophe naturelle vient d’être officiellement reconnu.

Lors de sa venue dans le Biterrois auprès des sinistrés et maires des communes impactées par les inondations, la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, avait annoncé le 24 octobre : « La procédure accélérée de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle va être immédiatement demandée pour une mise en place la semaine prochaine. »

C’est chose faite. L’arrêté de reconnaissance a été publié au Journal Officiel ce jeudi 31 octobre 2019.

Les demandes de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ont été examinées pour les dommages causés par les inondations et coulées de boue, lors des intempéries du 22 au 23 octobre 2019 dans l’Hérault, ont été reconnues, en ce qui concerne le territoire de l’Agglo Béziers Méditerranée, pour les communes suivantes :

  • Bassan
  • Béziers
  • Boujan-sur-Libron
  • Cers
  • Corneilhan
  • Coulobres
  • Espondeilhan
  • Lieuran-lès-Béziers
  • Montblanc
  • Sauvian
  • Sérignan
  • Servian
  • Valras-Plage
  • Villeneuve-lès-Béziers

Des centaines d'habitations ont été dévastées par les pluies diluviennes.(Sapeurs-pompiers 34)

Des centaines d’habitations ont été dévastées par les pluies diluviennes. (Sapeurs-pompiers 34)

Retrouvez le communiqué officiel de la Préfecture de l’Hérault ici :

L’état de catastrophe naturelle, comment ça marche ?

Crédit photo d’illustration : Photo tendance
Aménagement du territoirecatastrophenaturelleinondations