Logement social : l’Agglo inaugure une nouvelle résidence à la ZAC de Sérignan

Logement social : l’Agglo inaugure une nouvelle résidence à la ZAC de Sérignan

inauguration_hippocampe_serignan

Le président de l’Agglo et maire de Sérignan, Frédéric Lacas, a inauguré ce jeudi 26 avril la résidence « L’hippocampe ». A ses côtés, le président du Conseil départemental, Kléber Mesquida ; la conseillère régionale, Dolorès Roqué ; le sous-préfet, Christian Pouget ainsi que Christian Rocanières et Séverine Boissady du groupe Arcade, et les nouveaux locataires.
Pour rappel, cette résidence fait partie de la Zac « Les jardins de Sérignan » dont l’aménagement a été confié à l’Association foncière urbaine autorisée (Afua). Un dossier complexe, qualifié par d’aucuns de « patate chaude » et dont le maire a hérité en 2008.


« L’Afua est pour moi un passif que nous avons courageusement accompagné pour sortir ce dossier de l’ornière où il était enlisé depuis plus de 30 ans, a déclaré Frédéric Lacas. (…) Mais j’assume, en veillant à préserver l’intérêt de tous les contribuables de ma ville, qu’ils soient dans ou hors de l’Afua. C’est grâce au travail commun de l’État, des promoteurs, aménageurs, de l’Afua et de la commune que nous avons réussi, aux forceps, à faire accoucher ce projet. Cependant, l’aventure n’est pas finie et il faut rester vigilant, surtout nous, commune, qui assumons au final la livraison et le fonctionnement. »

 


Cette mise au pointe faite, Frédéric Lacas s’est également dit conscient « des difficultés d’accès de la population locale à des logements décents et aux tarifs abordables et qui satisfont la problématique de la mixité sociale ». Avant de saluer le travail accompli pour aboutir à une « magnifique résidence collective à l’architecture épurée, sobre et lumineuse » qui s’insère « au mieux dans ce site dominant le littoral biterrois ». Et d’évoquer : « Demain, d’autres projets de constructions seront réalisés ici avec un minimum de 30% de logements aidés, soit 300 habitations. »


Située 1 rue du Pattes Rouges à Sérignan, cette résidence à taille humaine dispose d’un environnement calme, proche de la mer et des multiples structures de la ville (école maternelle, écoles primaires, collège, lycée, commerces). Sa construction a en outre fait appel à nombre d’entreprises de la région. L’architecte, A. Fraisse, a souhaité valoriser les implantations, les orientations et la qualité des bâtiments. « J’ai emménagé en novembre dernier et je finirai ma vie ici ! », a d’ailleurs lancé l’un des locataires.


La résidence a également reçu de nombreux éloges de la part de la Région et du Département. Considérée comme une « réponse au besoin des habitants en logement social, à la mixité sociale, aux ambitions de soutenir le secteur du bâtiment et de dynamiser le territoire », elle accueille désormais 91 nouveaux locataires dont 34 enfants.


La résidence « L’hippocampe » en chiffres

  • 44 logements locatifs collectifs dont 14 T2, 22 T3, 8 T4 répartis dans de petits bâtiments en R+3, d’une superficie de 45 à 80 m2 avec parking en sous-sol
  • Financements :
    • Agglo : 185 700€
    • Région : 114 000€
    • État : 92 300€
    • CDC : 4 222 413€
    • Action logement : 150 000€
Habitat et Logementinaugurationlogementserignansocial