Maîtrise de la prolifération des rats : un enjeu pris en main par l’Agglo et Suez

Maîtrise de la prolifération des rats : un enjeu pris en main par l’Agglo et Suez

En 2017, l’Agglo a confié à Suez la gestion des services de l’eau et de l’assainissement via la société dédiée L’Eau de Béziers Méditerranée. Un des engagements consiste à contribuer à la régulation de la population de rats dans les réseaux d’assainissement du territoire via des pièges mobiles. Le point avec Ugo Colonna D’Istria, directeur de l’Eau de Béziers Méditerranée, directeur Suez de l’agence Béziers Méditerranée.

Comment l’Agglo et Suez gèrent-ils la prolifération des rats dans les égouts ?

Notre méthode consiste à réguler sur le long terme la population des nuisibles. Depuis janvier 2017, nous avons déployé des pièges télésurveillés dans les réseaux d’assainissement. A la fin de l’année, il y en aura 80 qui couvriront les 328 km de réseaux de la ville de Béziers. Ces pièges sont installés et déplacés en fonction de la présence des rats dans les réseaux d’assainissement.

Quel est le mode de fonctionnement des pièges ?

A défaut de pouvoir « jeter un œil » constamment dans les réseaux d’eaux usées, la technologie se met à notre disposition pour élire domicile dans les égouts et observer le comportement des rats : où sont-ils ? Sont-ils nombreux ? Où vont-ils ? C’est un lieu fréquenté ? etc. Ce sont les quartiers où des rats sont vus qui sont priorisés. En fonction de l’activité mesurée, les pièges seront déployés, sinon, un autre site sera sélectionné. Depuis 18 mois, jusqu’à 7 277 rats sont entrés en contact avec l’un de nos pièges mobiles. Ces derniers captent leurs déplacements et les neutralisent à leur passage. Lorsque l’activité ralentit significativement, nous les installons ailleurs. Plus que leur présence, l’enjeu que nous prenons en main est leur prolifération.

Mais les rats ne se cantonnent pas qu’à ces lieux…

Non, ils sont certes dans les réseaux enterrés (galeries techniques, réseaux d’eau pluviale ou d’assainissement ). Mais ils en sortent aussi pour trouver de la nourriture lorsque celle-ci est facilement accessible. Pour maîtriser leur prolifération, Suez se met à disposition des autorités compétentes, selon les dispositions de notre contrat.
Eau et assainissementderatisationinnovationsociete