Objectif zéro déchet : tous concernés !

Objectif zéro déchet : tous concernés !

Acheter en vrac, pratiquer le compostage, éviter le gaspillage… Rien de bien compliqué, le tout est de s’y mettre ! L’Agglo vous guide lors de la Semaine européenne de réduction des déchets…

Depuis trois ans, l’Agglo participe à la Semaine européenne de réduction des déchets (Serd). Cette nouvelle édition se déroulera du 16 au 24 novembre 2019. Un seul objectif pour la manifestation : promouvoir des actions de sensibilisation à la gestion durable des ressources et des déchets. Car, nous ne vous apprenons rien, les ressources de la planète s’épuisent ! À son niveau, l’Agglo souhaite mobiliser les citoyens et les encourager à changer leur regard, leur comportement et leur façon de consommer : acheter en vrac, composter, refuser les emballages.

Un stand de sensibilisation à la déchetterie du Capiscol

C’est à la déchetterie du Capiscol (rue Blondel à Béziers) que notre collectivité territoriale a choisi d’agir en y installant un stand. Là, les consommateurs pourront être sensibilisés sur la possibilité de mettre en place des gestes simples. Aucun jugement ni aucune parole moralisante. Chacun va à son rythme quand il s’agit de réduire ses déchets, l’essentiel est d’en faire un peu plus chaque jour ! Objectif : diminuer d’un tiers le poids de votre poubelle et c’est possible !

Dans cette optique, les composteurs et lombricomposteurs seront présentés au public, afin de les aider à franchir le pas et lever les freins à cette action toute simple.
Si vous souhaitez vous engager dans cette démarche, vous obtiendrez toutes les informations nécessaires et les conseils techniques des agents de l’Agglo, sur le stand, aux dates suivantes :

  • samedi 16 novembre de 9h à 12h et de 14h à 17h
  • dimanche 17 novembre de 9h à 12h
  • lundi 18 novembre de 9h à 12h et de 14h à 17h
  • mercredi 20 novembre de 9h à 12h et de 14h à 17h
  • vendredi 22 novembre de 9h à 1 h et de 14h à 17h
  • samedi 23 novembre de 9h à 12h et 14h à 17h
Il est également possible de commander composteurs et lombricomposteurs auprès de nos agents en les contactant par e-mail à ambassadeurdutri@beziers-mediterranee.fr ou par téléphone au 0800 0800 34 (appel gratuit depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8h à 12h et 13h30 à 17h30.

D’autres opérations organisées dans le cadre de la Serd

  • un vélodon, le 16 novembre à la déchetterie. Toutes les informations à lire ici ;
  • la projection du film Le Grand Saphir, à la médiathèque André-Malraux de Béziers le 19 novembre à 18h30, dans l’auditorium. Le pitch ? Par ici.

Un spectacle pour les élèves de Béziers

Toujours dans le cadre de cette semaine, 266 élèves des écoles de Béziers assisteront au spectacle « One two…tri » de la compagnie Sauterelle en scène le 21 novembre au théâtre municipal de Béziers. Un spectacle drôle, ludique, pédagogique, en mime et en musique, sur la consommation responsable, la réduction et le tri des déchets.

Les objectifs de la compagnie ? Donner des informations plus pointues, des conseils pour optimiser le tri, rendre le citoyen conscient et responsable de ce qu’il achète, ce qu’il utilise, ce qu’il jette, à tous les stades de la consommation. A titre d’exemple, le coût de l’emballage d’un produit représente en moyenne 20 % de son prix d’achat. Il peut atteindre jusqu’à 80 % pour certains produits de luxe : parfums, chocolat, etc. La France détient le record du plus gros consommateur de sacs en plastique au monde. Il y a encore peu, rien que les supermarchés en donnaient 18 milliards par an : 10 milliards ne sont toujours pas recyclés !

La poubelle à la loupe

Dans une poubelle, on trouve, en moyenne :
  • 30,6 % de déchets organiques
  • 6% de journaux, magazines, prospectus
  • 18% de bouteilles et flacons en plastique
  • 15,1% de papier, carton
  • Textiles (dont sanitaires): 17.2 %
  • Métaux : 4.8 %
  • Verre : 11 %
  • Autres : 3.3%

Alors on fait quoi ?

Les ordures ménagères représentent 70 % de nos déchets. Alors que l’on peut fabriquer un pull en fibre polaire avec 27 bouteilles en plastique, une voiture avec 19 000 boîtes de conserve, un vélo avec 670 cannettes de soda.

A l’inverse, avec une pile bouton qui contient 1 gramme de mercure, on peut polluer 1 mètre cube de terre pendant 50 ans et 400 litres d’eau. Idem concernant le recyclage du papier : pour 100 feuilles de papier, il faut un arbre de 2 mètres de haut, l’énergie de 50 ampoules et 50 litres d’eau. Mais pour 100 feuilles de papier recyclé non blanchi, il suffit de deux journaux, huit ampoules et huit litres d’eau…

Au quotidien, chaque geste peut améliorer les choses

Éviter le gâchis, réduire les emballages à la source en faisant les courses (utiliser un panier au lieu de sacs plastiques, choisir des aliments de proximité, de saison, acheter à la coupe, le moins emballé, en grand format, en éco-recharges…), pratiquer le recyclage, le compost, utiliser l’eau du robinet au lieu des bouteilles plastiques, aposer un auto-collant stop-pub sur la boîte aux lettres… Rien d’innovant dans tout ça ? D’accord, mais si on s’y mettait tous un peu plus chaque jour ? Et si on retrouvait juste du « bon sens », histoire de faire du bien à notre santé et à la planète ?

A lire sur le même sujet :

  • l’expérimentation du tri de bio-déchets dans le quartier de la Crouzette à Béziers, ici !
  • le programme national de la Serd sur https://serd.ademe.fr/
AquiDéchetsDéveloppement durableEnvironnementaqui40compostageSERDtri