Prévention de la délinquance juvénile : l’Agglo soutient la Police nationale

Prévention de la délinquance juvénile : l’Agglo soutient la Police nationale

Frédéric Lacas vient de signer une convention avec Benoît Desmartin, président du CLJ et commissaire divisionnaire de Béziers, pour renforcer leur collaboration en faveur des jeunes.

Activités sportives et culturelles, interventions citoyennes et préventives sur les conduites à risque (addictions, sécurité routière, violence), espaces de rencontres où dialoguent jeunes et forces de l’ordre… Telles sont les actions qui seront soutenues et renforcées grâce à la signature de la convention entre l’Agglo et le « centre de loisirs jeunes » (CLJ) de la Police nationale pour la circonscription de Béziers.

« Je souligne la qualité du travail mené par le CLJ de la Police nationale, a commenté Frédéric Lacas. Qu’il s’agisse de la promotion de la citoyenneté, du civisme ou du respect mutuel, de la participation à des chantiers citoyens ou l’organisation d’évènements sportifs ou culturels, ce partenariat ne pourra que permettre le développement individuel et collectif des jeunes en perte de repères sur notre Agglomération. »

Attentive à l’impact préventif de l’association CLJ et forte de ce partenariat de proximité, l’Agglo apportera son soutien financier, à hauteur de 4 000€ pour la mise en œuvre de ce panel d’actions de terrain.

L’info en +

Les actions développées par le CLJ sont destinées aux jeunes du territoire, âgés de 9 à 17 ans, repérés et orientés par les partenaires opérationnels (médiateurs, éducateurs spécialisés, animateurs, policiers municipaux, etc.), ainsi que par les établissements scolaires. Seront notamment ciblés par le CLJ les mineurs non délinquants, mais en perte de repères ou qui ne bénéficient pas d’autres possibilités de loisirs, et qui sont potentiellement exposés à la délinquance.

L’association CLJ de la Police nationale accueille 1 260 jeunes en 2018 (60% sont issus des quartiers prioritaires de la politique de la Ville).