Risque de pollution sur le territoire

Risque de pollution sur le territoire

L’Agglomération Béziers Méditerranée vous informe que les services de l’organisme AtmoOccitanie prévoit un épisode de pollution de l’air a l’ozone (O3) sur les départements du Gard, de l’Hérault et de la Haute-Garonne pour la journée du 26/07/2018.

Suite à la persistance de cet épisode de pollution a l’ozone, le département du Gard est placé en procédure d’alerte pour la journée du 26/07/2018.

  • Description du phénomène

La cause principale de la formation de ce polluant est la transformation sous l’action du soleil, de la chaleur, et d’un vent faible, de certains polluants émis essentiellement par les automobiles et les industries. L’ozone apparait a partir du début de l’apres-midi et ses teneurs culminent au plus chaud de la journée, puis diminuent généralement le soir.

  • Évolution

La région Occitanie connait actuellement des conditions météorologiques chaudes et ensoleillées accompagnées d’un vent faible. Jeudi 26 juillet 2018, ces conditions météorologiques vont se dégrader avec localement des pics de chaleur avec un vent tres faible. Sur les départements du Gard, de l’Hérault et de la Haute-Garonne, la formation d’ozone va s’intensifier sous l’effet des émissions polluantes et devrait entrainer un épisode de pollution pour la journée du 26 juillet 2018.

Pour la journée de vendredi 27 juillet 2018, les températures vont légerement redescendre.

Pour le moment, aucune tendance ne se dégage et un nouveau point de la situation sera effectué demain en fonction de l’évolution des mesures et de l’actualisation des modeles de prévision.

  • Pour plus d’informations

– Qualité de l’air : www.atmo-occitanie.org

– Contact départements [11],[30],[34],[48],[66] : 06.07.26.47.11

– Contact départements [09], [12],[31],[32],[46],[65],[81],[82] : 06.85.03.06.46 – 05.61.15.42.46

– Mesures d’urgence

http://www.gard.gouv.fr/

http://www.herault.gouv.fr/

http://www.haute-garonne.gouv.fr/

 – Effets de la pollution sur la santé :

www.ars.occitanie.sante.fr

ARS Occitanie Informations santé,

AIR SANTE : 05 61 77 94 44

RECOMMANDATIONS SANITAIRES ET COMPORTEMENTALES

  • Recommandations de protection individuelle Populations vulnérables

Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques

Populations sensibles : Personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptomes apparaissent ou sont amplifies lors des pics (par exemple : personnes diabetiques, personnes immunodeprimees, personnes souffrant d’affections neurologiques ou a risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

– Evitez les sorties durant l’apres-midi

– Evitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ; celles peu intenses a l’intérieur peuvent être maintenues.

– En cas de gène respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) : – prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ;

– privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort ;

– prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit etre adapté le cas échéant.

Population générale – Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions).

Les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) a l’intérieur peuvent etre maintenues.

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil aupres de votre pharmacien ou consultez votre médecin.

  • Recommandations pour limiter les émissions de polluants

A la maison / au travail

– Reportez les travaux d’entretien ou nettoyage nécessitant l’utilisation de solvants, peintures, vernis.

– Maitrisez la température dans les batiments (climatisation).

Déplacements

– Différez, si possible, les déplacements pouvant l’etre

– Limitez, pour les déplacements privés et professionnels, l’usage des véhicules automobiles par recours au covoiturage et aux transports en commun.

– Privilégiez pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche a pied, vélo) Industriels

– Reportez les émissions d’oxyde d’azote ou de composés organiques volatils a la fin des épisodes de pollution.