Les Fabulous Sheep, le groupe de rock à suivre

Les Fabulous Sheep, le groupe de rock à suivre

Ils annoncent la couleur dès le départ : « nous ne sommes pas des suiveurs! » Et c’est vrai, les Fabulous Sheep font bouger les lignes à Béziers !

S’ils ont choisi ce nom pour leur groupe, c’est justement pour souligner la dichotomie sur laquelle ils jouent : « nous sommes tous des moutons auxquels il appartient de quitter le troupeau, de sortir du rang, de créer sa propre voie et de ne pas être un suiveur. »

Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont talentueux, les « enfants du pays » comme on dit, biterrois et fiers de l’être, jeunes (entre 24 et 25 ans). Ils se revendiquent des Clash, The Libertines, The Strokes ou Idles et se composent de deux chanteurs- guitariste, un batteur, une basse et un clavier qui font les chœurs sur certains morceaux!

Ils arrivent à réunir plus de 200 personnes lorsqu’ils organisent un « petit »festival, répètent à « l’Entreprise » et font partie des groupes engagés comme il en reste peu de nos jours.
« Dans nos textes, il y a un engagement politique, on a la volonté de faire bouger et vivre la culture à Béziers. Béziers, c’est autre chose que ce que l’on dit dans les médias. Là où certains excluent, suppriment, nous nous créons un festival (2012), faisons venir du Hip Hop ou du rock dans la ville, ils bannissent, nous, nous faisons l’inverse »
Fabulous Sheep,

Les Fabulous Sheep ont été bercés par la musique qu’ils entendaient chez eux : Les Doors, les Velvet, Joy Division et se sont retrouvés sur ce même centre d’intérêt, le Rock! Ils baignent, cependant, dans un univers musical très diversifié, aux influences plus diverses et qui enrichissent leurs compositions : « des influences électo-rap, hip-hop ». Rien n’est figé dans leur musique et cela apporte diversité et ouverture au groupe qui y puise ses inspirations.

Quand on leur parle succès, ils répondent qu’ils ont encore beaucoup de choses à montrer et que le retour enthousiaste du public est une belle surprise. Même si une installation dans la capitale leur permettrait de gagner en notoriété, les biterrois restent très attaché à leur terre natale qu’ils ne sont pas prêts de quitter pour le moment. « On a pas mal de choses à y faire culturellement encore »

L’album sortira en Février 2019, on leur souhaite d’arriver à vivre de leur musique comme ils le désirent fortement et nous, nous sommes prêts à suivre l’aventure musicale des Fabulous Sheep!