La Ville de Béziers et l’Agglomération Béziers Méditerranée soutiennent leurs entreprises

La Ville de Béziers et l’Agglomération Béziers Méditerranée soutiennent leurs entreprises

La Ville de Béziers et l'Agglo soutiennent le tissu économique local.
Dès le mois de mars 2020, afin de venir en aide aux acteurs économiques du Biterrois, la Ville de Béziers et l’Agglomération Béziers Méditerranée ont pris des mesures de soutien aux entreprises du territoire. Le point.

Agglomération Béziers Méditerranée

Au titre du Fonds de solidarité Occitanie mis en place par la Région, l’Agglo de Béziers a reçu et traité 2 147 dossiers de demande en provenance de 1 860 entreprises (une entreprise pouvant effectuer plusieurs demandes). À ce jour, 2 147 000 € d’aides directes ont été versés.

Au titre du fonds L’OCCAL, en partenariat avec la Banque des Territoires, le Département et la Région, l’Agglo viendra également en aide aux commerces de proximité, aux artisans et aux structures touristiques. Ils bénéficieront de ce fonds dédié à la reprise de leur activité, notamment par la prise en charge d’une partie du montant de leur loyer. Cette aide est rétroactive (à compter du 14 mars).

L’Agglo Béziers Méditerranée a par ailleurs décidé d’accorder une exonération totale de la redevance spéciale (collecte des déchets des professionnels), pour la période du 17 mars au 10 juillet, à 363 entreprises qui ont fait l’objet d’une fermeture administrative durant le confinement. Le montant total de cette exonération est de 480 000 €.

Ville de Béziers

Dès le premier confinement, la Ville de Béziers avait annoncé qu’elle doublerait les aides économiques versées par la Région Occitanie. La municipalité a déjà étudié 741 dossiers et est venue en aide à 484 entreprises pour un montant total de 1 101 500 €. Environ 300 000 € supplémentaires seront prochainement versés pour les quelque 200 dossiers restant à traiter. Au total, ce seront près de 600 entreprises différentes qui auront été aidées par la Ville de Béziers.

En plus de ces aides directes et concrètes, la municipalité a également décidé d’accorder de nombreuses exonérations. La gratuité de la redevance d’occupation du domaine public a notamment été décidée pour les exploitants de terrasses, les étaliers des Halles municipales, les marchés alimentaires de plein-air, les sociétés d’autocar, les véhicules de transport et de livraison alimentaire, les kiosques, les taxis, les places de stationnement pour les professionnels (type autoécole), etc. Ces exonérations représentent un total de près de 250 000 € d’aides.

L’exonération totale a également été décidée pour les loyers de locaux commerciaux propriété de la Ville. En outre, la Ville soutient ses commerçants par des initiatives concrètes. Un site Internet (www.bezierslocal.fr) permettant aux commerçants d’être référencés comme proposant le click & collect a été lancé. Il permet aux clients d’acheter en ligne (pour les commerçants ayant la capacité de vendre en ligne ou par téléphone) ou de retrouver toutes les informations pratiques (numéro de téléphone, adresse mail, horaires d’ouverture, etc.).

Depuis la semaine dernière, la Ville propose également un service gratuit de livraison sur tout le territoire de l’Agglo des commandes passées par Internet ou téléphone dans les commerces de Béziers.

Ces initiatives s’inscrivent dans une large politique de soutien et de défense des commerces de proximité.

Au lendemain de l’annonce du nouveau confinement et de la fermeture administrative des commerces (29 octobre 2020), le maire de Béziers et président de l’Agglomération, Robert Ménard, a en effet pris un arrêté permettant leur réouverture. L’objectif était de dénoncer une décision arbitraire vis-à-vis des « petits commerces » et la concurrence déloyale des grandes surfaces qui, elles, restaient ouvertes, et pouvaient continuer de vendre des produits « non essentiels », ou encore du e-commerce.

Une action qui a en partie porté ses fruits puisque la vente de produits non-essentiels est désormais interdite dans les grandes surfaces.
Covid19Développement économiqueaides
Lorem accumsan luctus Curabitur elit. nec elementum ante. eleifend Praesent