Lingettes : destination finale, la poubelle !

Lingettes : destination finale, la poubelle !

Les lingettes jetées dans les toilettes causent de graves dégâts dans les réseaux d'assainissement.

En pleine période de confinement, rien n’est simple. Respect des gestes barrière oblige, les foyers sont amenés à tout désinfecter, à juste titre, du sol au plafond, pour lutter contre le coronavirus. Dans ces moments-là, nombre de personne ont tendance à sur- utiliser leur « meilleur amie », la lingette, pour nettoyer les poignées de portes, les plans de travail, les tables, etc. Et bien souvent, elles terminent leur vie… dans les toilettes.

Grave erreur… En plus d’être une aberration écologique, « notre meilleure amie » est en fait la première cause de dégâts pour nos stations d’épuration. Une fois jetées dans les toilettes, les lingettes se transforment en filasses et encrassent les machines qui s’enraillent.

Elles provoquent des débordements d’eaux usées par les plaques d’égout. Elles abîment les équipements et rendent les interventions dangereuses pour les techniciens des eaux.

Ce qui perturbe le service du délégataire de l’Agglo, Eau de Béziers Méditerranée, qui doit déboucher les canalisations plutôt que de se centrer sur ses opérations prioritaires en ces temps de crise sanitaire.

Alors on fait quoi ?

On jette tout simplement lingettes et autres sopalins dans la poubelle. Et pour ceux qui ont la fibre écolo, mieux : on dit adieu à nos meilleurs ennemis pour les remplacer par des lingettes micro-fibres qui se lavent en machine et réduisent notre empreinte sur l’environnement ! Les agents du service assainissement de l’Agglo vous en remercieront !

DéchetsDéveloppement durableEnvironnementInfos pratiquescovid19lingettes
sem, quis elit. Aenean vel, massa mattis odio