Ports Béziers Méditerranée : on hisse les voiles du chantier !

Ports Béziers Méditerranée : on hisse les voiles du chantier !

Le vaste projet de réhabilitation des ports Béziers Méditerranée est sur les rails.
Coup d’envoi, ce samedi 18 janvier 2020, des travaux des ports Béziers Méditerranée.

Le président de l’Agglo, Frédéric Lacas, a officiellement lancé le chantier lors d’une visite aux côtés de la conseillère régionale Florence Brutus, la vice-présidente déléguée au Tourisme, aux équipements structurants à vocation touristique et à la gestion des ports Béziers Méditerranée, Florence Taillade ; ainsi que le maire de Valras-Plage, Daniel Ballester.

Pleins phares sur le littoral portuaire

L’Agglo engage en effet la requalification et la modernisation des ports Béziers Méditerranée pour permettre une meilleure lisibilité et visibilité de son littoral portuaire.

« Nous sommes persuadés qu’en offrant des équipements de qualité à nos plaisanciers et touristes, ce sera du gagnant-gagnant. Les premiers seront fiers d’amarrer chez nous, les seconds voudront faire du Biterrois leur port d’attache favori. Ces effets engendreront des impacts positifs sur notre économie locale. Avec ces travaux de requalification, l’Agglo souhaite véritablement faire de notre territoire une destination touristique et maritime d’excellence. Et le cap sera maintenu dans cette direction ! »
Frédéric Lacas,président de l’Agglomération Béziers Méditerranée

Au port de plaisance de Sérignan, boulevard de la Marine : 4,9 millions d’euros investis

Dans un environnement naturel de qualité, face au site classé Natura 2 000 des Orpellières, le port de Sérignan dispose d’une capacité de 320 anneaux en bassin et 80 dans l’Orb en saison estivale. Ce port est géré par l’Agglomération depuis 2018. Les équipements et voiries seront modernisés.

Les travaux ont démarré par le dévoiement des raccordements eau/électricité en vue de l’installation d’un sanitaire neuf pour les plaisanciers en bungalow provisoire mi- décembre. Le désamiantage et la démolition de l’ancienne capitainerie sont en cours. Les travaux de réaménagement de l’entrée du port, de construction d’une nouvelle voirie contournant les installations, d’un réseau pluvial et de 45 places de parking vont être engagés. Ces travaux ont été programmés pour permettre au port de continuer à fonctionner pendant le temps du chantier principal.

Sur l’année 2020 et jusqu’à fin 2021 sont prévus des travaux de terrassements, d’aménagements viaires et paysagers, de réfection des quais, création et remplacement des réseaux humides et secs.

Au programme également : la création d’un point propre aux normes, la construction d’une nouvelle capitainerie et de locaux de services. A terme, l’aménagement d’une zone technique est aussi prévue pour accueillir des prestataires techniques du nautisme. Les travaux maritimes concerneront la démolition des pontons fixes et la mise en place de nouveaux pontons flottants avec installations de nouvelles bornes en télégestion, ainsi que la reprise de diverses installations et équipements d’amarrage.

Fin du chantier : fin 2021 (avec interruption pendant la saison estivale)
Montant du projet : 4 905 000 € HT

Au port de plaisance de Valras-Plage, boulevard Jean Dauga : 2,5 millions d’euros injectés

Le port de Valras-Plage, intégré dans le tissu urbain, dispose d’une capitainerie, de services de secours (SNSM) et d’une station d’avitaillement. Géré par l’Agglomération depuis 2016, la capacité de ce port est de 240 anneaux en bassin et 120 dans l’Orb en saison estivale. L’objectif ici est de rénover l’ensemble des infrastructures et d’améliorer le confort des usagers.

Les travaux ont démarré par le ponton Pongi et étaient en cours jusqu’au 20 décembre. Début 2020, les travaux reprennent notamment avec le dévoiement de réseaux et la mise en oeuvre de réseaux humides. Viendront ensuite les travaux nécessaires en vue de la construction des locaux de service.

Dès le mois de mars, la requalification générale des quais, du parvis et du parking sera engagée avec le remplacement des réseaux. Un point propre aux normes pour la collecte des déchets sera créé.

La requalification complète de la capitainerie et des locaux SNSM ainsi que la création de locaux de service neufs constituent le volet « bâtiment » du projet. Les travaux maritimes concernent la rénovation des pontons, l’installation de nouvelles bornes d’alimentation eau/électricité, le dragage, l’installation d’équipements (rampe jetski..).

Fin du chantier : avril 2021 (avec interruption pendant la saison estivale)
Montant du projet : 2 595 000 € HT

Une requalification qui intègre la valorisation écologique et la biodiversité

Après la phase de travaux maritimes dans les deux ports, des dispositifs pour la biodiversité seront installés, dans une optique de développement durable :
  • amélioration de la gestion des déchets et du point propre ;
  • création d’un système de pompage eaux noires, grises et fonds de cale ;
  • remplacement des bornes d’alimentation eau/électricité par un nouveau système avec télégestion pour plus d’économies ;
  • installation de panneaux photovoltaïques ;
  • pose de nurseries artificielles à poissons.
Aménagement du territoireEnvironnementJournal du BiterroisTourismeAQUI43capitainerieports
nec consequat. dolor. adipiscing ut Nullam ut vulputate, Praesent